Centrafrique : le gouvernement promet trois mois de salaire aux enseignants des zones à risque

Pancarte du Lycée de Miskine à-Bangui

Le ministre centrafricain de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Alphabétisation, Aboubakar Moukadas Nouré, mise sur l’hypothèse d’une offre de trois mois de salaire pour inciter les enseignants des zones à risque de la Centrafrique qui sont la domination des groupes armés de regagner leur poste.

Dans une interview accordée à la presse, M. Moukadas c

onsidère que « les enseignants seront traités différemment à la rentrée scolaire » de 2017-2018 officiellement prévue le 18 septembre. Une façon de prévenir que ne seront payés que les enseignants retrouvés à leurs postes.

M. Moukadas a fait savoir que le mouvement du personnel enseignant a été retardé expressément pour cette raison.

La représentante de l’UNICEF en Centrafrique, Christine Muhigana, a lancé un appel aux groupes armés pour qu’ils libèrent les écoles, s’ils en ont fait leurs bases, ou qu’ils facilitent l’accès des écoliers et élèves aux salles de classe.

Au premier trimestre de cette année, la mission onusienne de maintien de la paix MINUSCA avait intimé l’ordre aux groupes armés de libérer les écoles dont ils s’en servent comme une base et qu’ils ont tout vandalisé : portes, table-bancs et par endroit toiture. Les archives et les outils didactiques n’ont pas été épargnés.

Si la MINUSCA en est arrivé là, le député de la ville centrafricaine de Ngaoundage (extrême nord-ouest), Bernard Dilla, a malheureusement déploré la présence des soldats de l’institution onusienne dans une école dans la localité centrafricaine de Ndjim, proche de Ngaoundaye. Vladimir Montero, le porte-parole de la MINUSCA, a reconnu les faits et croit qu’une solution interviendra avant la rentrée officielle.

Pour éviter une année blanche dans les zones en conflit, M. Moukadas avait suggéré l’organisation des examens et concours dans les localités concernées avant la rentrée scolaire officielle de cette année. Il comptait réussir ces examens et concours en acheminant des enseignants de la capitale centrafricaine Bangui vers les localités à risque à bord de bus spécialement affrétés pour la cause, sachant bien que les écoles, collèges et lycées ont, depuis belle lurette, mis les clefs sous le paillasson, faute de sécurité.

Avec la crise qui perdure encore dans certaines localités de la RCA, il faut le reconnaître, de nombreuses écoles sont vandalisées, la plupart des enseignants se sont tous repliés sur la capitale centrafricaine Bangui, certains écoliers ou élèves sont tués, d’autres sont à l’abri dans d’autres localités, un grand nombre parmi eux sont dans le sillage de leurs parents sur les sites des déplacés internes ou dans des camps de réfugiés dans les pays limitrophes.

Il ne fait l’ombre d’aucun doute, les zones chaudes de la RCA risquent de connaître une année blanche et que toute tentative pour sauver cette année scolaire serait une mascarade.

french.china.org.cn

Publicités

Afrobasket 2017: Troisième victoire du Maroc

Abderrahim Najah (Maroc)

Trois matches et trois victoires. Le Maroc a remporté cet après-midi sa rencontre contre l’Ouganda 79 – 70. Cette équipe composée pour la plupart de joueurs locaux continue de surprendre. Elle forme à mon avis la sélection la plus surprenante de cette compétition avec la RDC qui a s’est imposée sur le Nigeria (83 -77).

Les Lions de l’Atlas sont leaders du Groupe B. L’on connaîtra le vice-premier de cette poule ce soir au coup de sifflet final de la confrontation entre la République Centrafricaine et l’Angola.

Le second du Groupe B (RCA ou Angola) croisera le Sénégal en quart de finale à Tunis. Craignant de croiser l’Angola, tous le Sénégal est derrière les centrafricains. Un soutien de taille qui galvanisera les Fauves.

Fleury Agou

Centrafrique – Afrobasket : Max Kouguere sollicite le soutien du peuple

Max Kouguere, Capitaine des Fauves de Bas – Oubangui de Centrafrique

Ce soir, c’est pile ou face dans la confrontation capitale entre l’Angola et la République au titre de la dernière journée des matches de poule de l’Afrobasket 2017. Le perdant de la rencontre quittera la compétition.

 
A quelques heures de ce duel, de ce choc, de ce combat toujours alléchant entre l’Angola et la RCA, le capitaine des Fauves, l’artilleur du groupe a lancé un message demandant le soutien des fans.
 
Sur son mur Facebook, Max Kouguere a indiqué qu' » après la belle victoire d’hier contre l’Ouganda, on affronte aujourd’hui l’Angola dans un match décisif pour la qualification en huitième de finale de l’Afrobasket! On a besoin du soutien de tout le pays et de toute la diaspora derrière nous pour passer cet obstacle!!! »
 
En réponse, la communauté centrafricaine au Sénégal qui a aussi œuvré pour la victoire contre l’Ouganda a promis de mouiller le maillot et déploiera sa gorge pour la victoire suprême. Pareillement aussi pour les fans qui sont en RCA et éparpillés à travers le monde sera en esprit avec les Fauves pour arracher la victoire combien salutaire.
Abdoulaye Bron Bron Ndiaye, un sénégalais gestionnaire d’une page sportive, réaffirme que son pays sera avec les Fauves. «  La Centrafrique doit aller chercher la victoire c’est possible. Langola n fait plus peur on a vu contre l’Ouganda et l Maroc. Il faut jouer sans complexe et le public Sénégalais est là pour vous soutenir. Bonn chance pour la qualification », a-t-il déclaré.
 
Centrafrique: Yanga Oko, Kodro, Mènè Oko.
Fleury Agou

Afrobasket: Victoire historique du Maroc sur l’Angola

Le Maroc a créé hier la surprise au Stadium Marius Ndiaye de Dakar en gagnant l’Angola  60 à 53.
Les Lions de l’Atlas ont été mieux défensivement et très intelligent offensivement. A.Najah (18 points, 8 rebonds et 2 contres) et El Makssoud (09 rebonds) sont les artisans de cette victoire marocaine sur le vice-champion d’Afrique.
C’est pour la première fois depuis 37 ans que le Maroc remporte sur l’Angola 11e fois champion d’Afrique. Par ce succès, il rejoint la Tunisie en se qualifiant pour les quarts de finale.
Les marocains continuent de surprendre, car personne pensait à cet exploit. En dépit d’une mauvaise préparation, les Lions de l’Atlas forment un groupe solide bâti sur des joueurs locaux.
  Encore un alléchant Centrafrique – Angola:
Ce soir, au Stadium Marius Ndiaye de Dakar au compte de la dernière journée des matches de poule, la République Centrafricaine croisera l’Angola. Cette confrontation décisive, une finale avant la finale. Le vainqueur du match aura son billet pour Tunis (quart de finale).
Sur 9 confrontations avec la RCA, l’Angola est sorti vainqueur 8 fois selon les statistiques FIBA. Mais, la République Centrafricaine, dont les Fauves pourront briser cette longue domination, car l’Angola a confirmé sa fébrilité depuis le début de la compétition.
Fleury Agou

Afrobasket 2017: L’Angola bat l’Ouganda à la prolongation

Hier au Stadium marius Ndiaye de dfakar, l’Ouganda, avant-dernier de l’Afrobasket 2015 a donné du fil à retordre à l’Angola, vice-champion d’Afrique .
 
Les Palancas Negras doivent leur salut à Cipriano qui a réussit un tir à 3 points salutaires pour égaler Silverbacks 84 – 84. Un match alléchant qui s’est soldé par la victoire angolaise 94 – 89 à la prolongation.
la Deuxième journée sera décisive pour les équipes du Groupe. Le perdant de la rencontre entre la République Centrafricaine et l’Ouganda ne pourra accéder aux quarts de finale.
Fleury Agou

Centrafrique – Maroc : Qui a remporté les duels antérieurs entre les deux équipes?

Sélection de la République Centrafricaine

La République Centrafricaine et le Maroc découdront cet après – midi à Dakar dans le cadre de l’Afrobasket 2017. Ce match est très attendu surtout à Bangui où le basket qui a écrit ses lettres de noblesse est le sport roi dans ce pays.

Les deux équipes se sont croisées sept fois. Sur les 07 rencontres, les Fauves de Bas-Oubangui ont remporté 5 confrontations, tandis que le Maroc deux fois. La dernière victoire des centrafricains sur le Maroc remonte en 2015 et les Lions de l’Atlas avaient arraché la victoire aux Fauves il y a deux ans à Tunis.

Pour aujourd’hui, les hommes du D.T Maurice Beyina devront impérativement triomphé sur les marocains surtout affaiblis par la crise que traverse leur basket. Cette victoire passera sans doute par la forte mobilisation des supporters centrafricains qui sont actuellement bandés à bloc pour encourager les Fauves qui voudront honorer la communauté centrafricaine du Sénégal pour l’accueil réservé à la sélection centrafricaine.

RCA – MAROC

La pluie sur Dakar annonce-t-elle la bonne nouvelle ?
Le match sera retransmis en direct sur les antennes de la radio Ndeke Luka grâce grâce au partenariat entre la Ligue Centrafricaine de Basket-Ball, le mouvement Tour De Contrôle. Pareillement, la Fédération Centrafricaine de Basket-Ball en collaboration avec la Radio Guira FM, la Minusca et Télé Centrafrique projettera sur écran géant à l’Omnisport de Bangui les matches qui seront disputés par la sélection centrafricaine.
Fleury Agou

Centrafrique : La Ministre des affaires Sociales et celui de l’Habitat dans les quartiers sinistrés après les pluies diluviennes

la ministre des Affaires sociales et de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua et de son collègue de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Gaby Francky Leffa

La dernière pluie diluvienne a fait d’énormes dégâts dans la ville de Bangui et ses périphéries précisement dans les quartiers du 8e arrondissement, notamment quartiers Nzako, Damala I, II et ses environs.

Pour faire une première évaluation de ces dégâts, deux membres du gouvernement étaient hier sur les lieux. Il s’agit de la ministre des Affairessociales et de la Réconciliation nationale, Virginie Virginie Baikoua et de son collègue de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Gaby Francky Leffa, afin de palper du doigt la réalité des faits.

la ministre des Affaires sociales et de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua et de son collègue de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Gaby Francky Leffa

 » Ayant parcouru les quartiers précités à pieds et sous la pluie, les membres du gouvernement ont rapidement évalué la situation. On compte une trentaine des maisons écroulées « , lit-on sur la page Ministère des affaires sociales et de la réconciliation nationale – RCA.

la ministre des Affaires sociales et de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua et de son collègue de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Gaby Francky Leffa

Pour une assistance à la hauteur de la catastrophe,  » la Croix Rouge est également à l’œuvre sur le terrain pour ressortir les chiffres exacts des habitations touchées par les intempéries. Les résultats seront connus dans 48 heures. Avec ce rythme, le nombre de maisons écroulées ne dépasseront pas une cinquantaine « .

Après cette évaluation, « ces populations pourront dans peu de temps bénéficié peut-on lire.

Fleury Agou