Centrafrique – Foot: Le dossier Gilles Acorsi une épée sur la tête de la RCA

Gilles ACORSI

Le règlement des arriérés de salaire de l’ancien entraineur de la sélection centrafricaine continue d’être une épée de Damoclès sur la tête du foot. Pour ses arriérés de salaire, « la FIFA vient de saisir cet après midi la fédération avec une dernière mise en demeure », a rapporté le journaliste F.Wambobo sur sa page Facebook.

A quelques jours de l’expiration des 90 jours demandés à la Fifa par la RCA pour satisfaire, entrainement, la Fifa a fait savoir que « d’ici le 10 novembre, si rien n’est fait, la RCA sera sanctionnée durement. Retrait des éliminatoires de la CAN 2019 plus de participation à une compétition internationale pour une durée indéterminée ».

Pour l’heure Bangui n’a pas encore répondu à cette menace brandie par la Fifa. Les fans centrafricains encouragent les autorités de trouver vite un compromis afin que leur équipe nationale qui est leader de son groupe aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ne soit privée de compétition.

Jules ACCORSI a conduit l’équipe nationale centrafricaine (les Fauves du Bas-Oubangui) entre août 2010 et novembre 2011, aux éliminatoires de la CAN 2012.

Ses arriérés de salaire s’élève à 129.600  euros, soit près de 100 millions de F CFA.

 

Fleury Agou

Publicités

Liberia : Catherine Samba-Panza dirige l’observation des présidentielles 2017 au nom du Centre Carter

BANGUI, 11 octobre 2017 (RJDH)–L’ancienne Présidente de la Transition centrafricaine dirige la délégation des observateurs pour le compte de Centre Carter au Libéria. Cette supervision intervient après les législatives en Côte d’Ivoire et au Sénégal. 

Plus de 2 millions d’électeurs libériens sont appelés aux urnes hier, 10 octobre pour élire leur nouveau Président et renouveler les 73 sièges de la Chambre des représentants. Elections à laquelle la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf ne s’est pas représentée.

Les élections se sont déroulés dans le calme, les libériens ont choisi hier leur futur Président parmi une vingtaine de candidats en lice pour succéder à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Pour ce suffrage universel, l’ancienne présidente de transition  en République Centrafricaine (RCA), Madame Catherine Samba-Panza a été mandatée par le Centre Carter (CC) comme chef de mission d’observation électorale au Liberia.

pour lire la totalité de l’article cliquez sur ce lien:http://rjdh.org/liberia-catherine-samba-panza-dirige-lobservation-presidentielles-2017-nom-centre-carter/

Centrafrique : Olympique Real de Bangui déjà champion 2017

A deux Journées de la fin du championnat de la Ligue de Bangui, le club de foot, Olympique Real de Bangui savoure déjà son titre 2016-2017.

Profitant de la défaite des Anges de Fatima devant Sica Sport (01 – 00), et par sa victoire 2 buts à 0 sur le Real Comboni (00 – 00), le 07 septembre, Olympique Real savoure déjà son titre.  » Les Verts et Noirs totalisent désormais 66 points et ne peuvent etre rejoints par leur poursuivant l’AS Tempête Mocaf qui 56 points à deux Journées de la fin du championnat « , a commenté le chroniqueur sportif Juvenal Koherepede.

Les observateurs du football centrafricains ont à l’unanimité salué Olympique qui « mérite son titre ». Le club vient de réaliser un doublé, un exploit qu’il doit à son coach Momokoamas Kopo. La seconde place du championnat sera disputée entre Tempête Mocaf et Fatima.

Olympique participera-t-il aux compétitions de la CAF?

Depuis quelques années, les clubs centrafricains sont privés des compétitions régionales organisées par la Confédération Africaine de Football (CAF): Ligue des Champions et Coupe de la CAF. Cette absence de compétition penalise les clubs et démotive les joueurs. Car c’est souvent au cours de ces matches que des managers détectent des talents.

Pour les prochaines compétitions de la CAF, les fanatiques du ballon rond en RCA souhaitent que le champion en titre et le vainqueur de coupe soient représentés lors des rencontres des clubs africains.

Tel est aussi les voeux de l’ancien capitaine de la selection centrafricaine Luciano Ray Djim, actuellement manager en Belgique.  » Le club mérite une sortie africaine sans cela la demission des instances de notre football et Ministère des Sports sera exigee! » , a-t-il martelé. Luciano a encouragé les fanatiques à se mobiliser à cet effet.

OLympique Real de Bangui est l’un des clubs phares de la RCA. Récemment, les supporters ont dénoncé l’absence des joueurs du Club Vert et Noir dans la dernière liste des présélectionnés qui devaient affronter la Guinée Equatoriale.

Fleury Agou

Centrafrique : le gouvernement promet trois mois de salaire aux enseignants des zones à risque

Pancarte du Lycée de Miskine à-Bangui

Le ministre centrafricain de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’Alphabétisation, Aboubakar Moukadas Nouré, mise sur l’hypothèse d’une offre de trois mois de salaire pour inciter les enseignants des zones à risque de la Centrafrique qui sont la domination des groupes armés de regagner leur poste.

Dans une interview accordée à la presse, M. Moukadas c

onsidère que « les enseignants seront traités différemment à la rentrée scolaire » de 2017-2018 officiellement prévue le 18 septembre. Une façon de prévenir que ne seront payés que les enseignants retrouvés à leurs postes.

M. Moukadas a fait savoir que le mouvement du personnel enseignant a été retardé expressément pour cette raison.

La représentante de l’UNICEF en Centrafrique, Christine Muhigana, a lancé un appel aux groupes armés pour qu’ils libèrent les écoles, s’ils en ont fait leurs bases, ou qu’ils facilitent l’accès des écoliers et élèves aux salles de classe.

Au premier trimestre de cette année, la mission onusienne de maintien de la paix MINUSCA avait intimé l’ordre aux groupes armés de libérer les écoles dont ils s’en servent comme une base et qu’ils ont tout vandalisé : portes, table-bancs et par endroit toiture. Les archives et les outils didactiques n’ont pas été épargnés.

Si la MINUSCA en est arrivé là, le député de la ville centrafricaine de Ngaoundage (extrême nord-ouest), Bernard Dilla, a malheureusement déploré la présence des soldats de l’institution onusienne dans une école dans la localité centrafricaine de Ndjim, proche de Ngaoundaye. Vladimir Montero, le porte-parole de la MINUSCA, a reconnu les faits et croit qu’une solution interviendra avant la rentrée officielle.

Pour éviter une année blanche dans les zones en conflit, M. Moukadas avait suggéré l’organisation des examens et concours dans les localités concernées avant la rentrée scolaire officielle de cette année. Il comptait réussir ces examens et concours en acheminant des enseignants de la capitale centrafricaine Bangui vers les localités à risque à bord de bus spécialement affrétés pour la cause, sachant bien que les écoles, collèges et lycées ont, depuis belle lurette, mis les clefs sous le paillasson, faute de sécurité.

Avec la crise qui perdure encore dans certaines localités de la RCA, il faut le reconnaître, de nombreuses écoles sont vandalisées, la plupart des enseignants se sont tous repliés sur la capitale centrafricaine Bangui, certains écoliers ou élèves sont tués, d’autres sont à l’abri dans d’autres localités, un grand nombre parmi eux sont dans le sillage de leurs parents sur les sites des déplacés internes ou dans des camps de réfugiés dans les pays limitrophes.

Il ne fait l’ombre d’aucun doute, les zones chaudes de la RCA risquent de connaître une année blanche et que toute tentative pour sauver cette année scolaire serait une mascarade.

french.china.org.cn

Afrobasket 2017: Troisième victoire du Maroc

Abderrahim Najah (Maroc)

Trois matches et trois victoires. Le Maroc a remporté cet après-midi sa rencontre contre l’Ouganda 79 – 70. Cette équipe composée pour la plupart de joueurs locaux continue de surprendre. Elle forme à mon avis la sélection la plus surprenante de cette compétition avec la RDC qui a s’est imposée sur le Nigeria (83 -77).

Les Lions de l’Atlas sont leaders du Groupe B. L’on connaîtra le vice-premier de cette poule ce soir au coup de sifflet final de la confrontation entre la République Centrafricaine et l’Angola.

Le second du Groupe B (RCA ou Angola) croisera le Sénégal en quart de finale à Tunis. Craignant de croiser l’Angola, tous le Sénégal est derrière les centrafricains. Un soutien de taille qui galvanisera les Fauves.

Fleury Agou

Centrafrique – Afrobasket : Max Kouguere sollicite le soutien du peuple

Max Kouguere, Capitaine des Fauves de Bas – Oubangui de Centrafrique

Ce soir, c’est pile ou face dans la confrontation capitale entre l’Angola et la République au titre de la dernière journée des matches de poule de l’Afrobasket 2017. Le perdant de la rencontre quittera la compétition.

 
A quelques heures de ce duel, de ce choc, de ce combat toujours alléchant entre l’Angola et la RCA, le capitaine des Fauves, l’artilleur du groupe a lancé un message demandant le soutien des fans.
 
Sur son mur Facebook, Max Kouguere a indiqué qu' » après la belle victoire d’hier contre l’Ouganda, on affronte aujourd’hui l’Angola dans un match décisif pour la qualification en huitième de finale de l’Afrobasket! On a besoin du soutien de tout le pays et de toute la diaspora derrière nous pour passer cet obstacle!!! »
 
En réponse, la communauté centrafricaine au Sénégal qui a aussi œuvré pour la victoire contre l’Ouganda a promis de mouiller le maillot et déploiera sa gorge pour la victoire suprême. Pareillement aussi pour les fans qui sont en RCA et éparpillés à travers le monde sera en esprit avec les Fauves pour arracher la victoire combien salutaire.
Abdoulaye Bron Bron Ndiaye, un sénégalais gestionnaire d’une page sportive, réaffirme que son pays sera avec les Fauves. «  La Centrafrique doit aller chercher la victoire c’est possible. Langola n fait plus peur on a vu contre l’Ouganda et l Maroc. Il faut jouer sans complexe et le public Sénégalais est là pour vous soutenir. Bonn chance pour la qualification », a-t-il déclaré.
 
Centrafrique: Yanga Oko, Kodro, Mènè Oko.
Fleury Agou

Afrobasket: Victoire historique du Maroc sur l’Angola

Le Maroc a créé hier la surprise au Stadium Marius Ndiaye de Dakar en gagnant l’Angola  60 à 53.
Les Lions de l’Atlas ont été mieux défensivement et très intelligent offensivement. A.Najah (18 points, 8 rebonds et 2 contres) et El Makssoud (09 rebonds) sont les artisans de cette victoire marocaine sur le vice-champion d’Afrique.
C’est pour la première fois depuis 37 ans que le Maroc remporte sur l’Angola 11e fois champion d’Afrique. Par ce succès, il rejoint la Tunisie en se qualifiant pour les quarts de finale.
Les marocains continuent de surprendre, car personne pensait à cet exploit. En dépit d’une mauvaise préparation, les Lions de l’Atlas forment un groupe solide bâti sur des joueurs locaux.
  Encore un alléchant Centrafrique – Angola:
Ce soir, au Stadium Marius Ndiaye de Dakar au compte de la dernière journée des matches de poule, la République Centrafricaine croisera l’Angola. Cette confrontation décisive, une finale avant la finale. Le vainqueur du match aura son billet pour Tunis (quart de finale).
Sur 9 confrontations avec la RCA, l’Angola est sorti vainqueur 8 fois selon les statistiques FIBA. Mais, la République Centrafricaine, dont les Fauves pourront briser cette longue domination, car l’Angola a confirmé sa fébrilité depuis le début de la compétition.
Fleury Agou