Centrafrique : Petit déjeuner de prière pour la paix et le dialogue

RENCONTRE INTERNATIONALE DE BANGUI
Images: M.Kazagui

Personnalités politiques influentes, leaders d’opinion, hommes d’affaires, membres du Gouvernement et de la Présidence, étaient ce matin du 07 novembre 2017 à l’Hôtel Ledger Plazza de Bangui autour du Chef d’Etat et des invités étrangers pour le petit déjeuner de prière baptisé  « Rencontre internationale de Bangui ».

Pays confronté à une crise politico-militaire depuis 2013, les centrafricains peinent à trouver une issue aux problèmes qui les divisent et leurs autorités se tournent vers Dieu pour lui demander sagesse à Dieu dans la conduite des affaires de la cité.

Placée sous le thème de  » Recherche de la paix et la réconciliation nationale en République Centrafricaine », cet échange dénommé « petit déjeuner de prière » a regroupé « les personnalités élevées en dignité, qui ont une influence sur la vie socio- politico-économique de notre pays permettra à tout un chacun de rechercher la face de Dieu en vue de trouver des solutions à tous les maux qui minent notre pays », a-t-il expliqué à http://www.acap.cf.

Dans sa communication, le Chef d’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadéra a salué cette initiative qui est un espace de dialogue et rassemble les décideurs centrafricains : «  Aujourd’hui, le temps de Dieu est arrivé où tous les hauts cadres de la RCA au-delà de leurs divergences politiques parfois confessionnelles, socio-économiques et culturelles dans l’humilité, ont recherché ce qui est bon, agréable et parfait pour notre pays ».

Opportunité pour le N°1 de la RCA d’interpeller ses compatriotes pour qu’à l’unisson ils développent leur pays.  « Je demeure le serviteur du peuple, c’est pourquoi je tends ma main et je continuerai à tendre ma main à tous mes compatriotes pour qu’ensemble nous bâtissions une nation  unie et prospère à travers la paix et la réconciliation » a rapporté la Radio Ndeke Luka.

Le président de la rencontre internationale de Berlin présent à Bangui, l’Honorable Rudolph Decker a indiqué que cette rencontre marque un tournant en Centrafrique. « Pour moi, je vois que cet évènement n’est pas seulement pour aujourd’hui. Nous avons commencé des relations entre nous et nous allons continuer jusqu’à la mort « , a-t-il souligné.

Cette idée de prôner le dialogue sur les vertus divines est appréciée par les politiciens centrafricains. Bertin Bea, secrétaire général du parti travailliste KNK  a estimé que  » le processus va peut-être lent ou long, l’essentiel est qu’aujourd’hui, on commence à amorcer la question du dialogue ». Saluant cette démarche, B.Bea a souligné que  » le Chef de l’Etat a affirmé son leadership en rassemblant autour de lui ses frères et sœurs  » en ajoutant que  » c’est dans un dialogue permanent entre centrafricains que nous finirons par trouver des solutions ».

Vu le succès de cette initiative née aux États-Unis, environ plus de cent pays l’ont adoptée. D’après le Révérend pasteur Augustin Hibaïlé, Vice-président du comité d’organisation de la Rencontre internationale de Bangui,  » le petit déjeuner de prière tire son origine dans le chapitre 21 du Livre de Jean, dans la bible « . Le serviteur de Dieu a rappelé que  » les conseillers du Président Eisenhower lui ont suggéré qu’avant les activités de la Maison Blanche, il fallait se remettre à Dieu pour que l’esprit de l’homme qui est limité soit illuminé par l’esprit de Dieu « , lit-on sur l’Agence de Presse Centrafricaine.

Fleury Agou

Publicités

Centrafrique – Foot : Cinq nouveaux joueurs convoqués en équipe nationale

En vue d’affronter les algériens en amical le 14 novembre, le coach de la République Centrafricaine a convoqué 24 joueurs. Cinq d’entre eu font leur entrée dans la « tanière des Fauves de Bas – Oubangui ».

Il s’agit de Dylan Mboumbouni et Cyriaque Ngolou Mayounga  (17 ans), tous des défenseurs centraux   évoluant respectivement avec les U19 de l’Olympique Lyonnais (France) et la réserve professionnelle du club. Lionel Zouma, l’ancien Sochalien  qui joue en Grèce (Asteris Tripolis), dont la venue était plusieurs fois reportée pour les formalités à la Fifa sera avec ses compatriotes en Algérie.

Enfin, Kola Jocelyn (San Roque CD, Espagne) et Benzi sociétaire de Yong Sport Academy de Bamenda, « attaquant de couloir » il jouera avec son club les demi-finales de la Coupe du Cameroun avant de s’envoler pour Alger.

Ces jeunes talents devront saisir cette opportunité de s’imposer en sélection nationale si on leur accorde le temps de jeu. Leur convocation est une satisfaction pour les nombreux fans qui réclament le rajeunissement de la tanière des Fauves. D’un autre côté, porter le maillot national est une fierté pour ses jeunes centrafricains pleins d’ambitions.

Fleury Agou

Centrafrique – Foot: Le dossier Gilles Acorsi une épée sur la tête de la RCA

Gilles ACORSI

Le règlement des arriérés de salaire de l’ancien entraineur de la sélection centrafricaine continue d’être une épée de Damoclès sur la tête du foot. Pour ses arriérés de salaire, « la FIFA vient de saisir cet après midi la fédération avec une dernière mise en demeure », a rapporté le journaliste F.Wambobo sur sa page Facebook.

A quelques jours de l’expiration des 90 jours demandés à la Fifa par la RCA pour satisfaire, entrainement, la Fifa a fait savoir que « d’ici le 10 novembre, si rien n’est fait, la RCA sera sanctionnée durement. Retrait des éliminatoires de la CAN 2019 plus de participation à une compétition internationale pour une durée indéterminée ».

Pour l’heure Bangui n’a pas encore répondu à cette menace brandie par la Fifa. Les fans centrafricains encouragent les autorités de trouver vite un compromis afin que leur équipe nationale qui est leader de son groupe aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ne soit privée de compétition.

Jules ACCORSI a conduit l’équipe nationale centrafricaine (les Fauves du Bas-Oubangui) entre août 2010 et novembre 2011, aux éliminatoires de la CAN 2012.

Ses arriérés de salaire s’élève à 129.600  euros, soit près de 100 millions de F CFA.

 

Fleury Agou

Centrafrique : Olympique Real de Bangui déjà champion 2017

A deux Journées de la fin du championnat de la Ligue de Bangui, le club de foot, Olympique Real de Bangui savoure déjà son titre 2016-2017.

Profitant de la défaite des Anges de Fatima devant Sica Sport (01 – 00), et par sa victoire 2 buts à 0 sur le Real Comboni (00 – 00), le 07 septembre, Olympique Real savoure déjà son titre.  » Les Verts et Noirs totalisent désormais 66 points et ne peuvent etre rejoints par leur poursuivant l’AS Tempête Mocaf qui 56 points à deux Journées de la fin du championnat « , a commenté le chroniqueur sportif Juvenal Koherepede.

Les observateurs du football centrafricains ont à l’unanimité salué Olympique qui « mérite son titre ». Le club vient de réaliser un doublé, un exploit qu’il doit à son coach Momokoamas Kopo. La seconde place du championnat sera disputée entre Tempête Mocaf et Fatima.

Olympique participera-t-il aux compétitions de la CAF?

Depuis quelques années, les clubs centrafricains sont privés des compétitions régionales organisées par la Confédération Africaine de Football (CAF): Ligue des Champions et Coupe de la CAF. Cette absence de compétition penalise les clubs et démotive les joueurs. Car c’est souvent au cours de ces matches que des managers détectent des talents.

Pour les prochaines compétitions de la CAF, les fanatiques du ballon rond en RCA souhaitent que le champion en titre et le vainqueur de coupe soient représentés lors des rencontres des clubs africains.

Tel est aussi les voeux de l’ancien capitaine de la selection centrafricaine Luciano Ray Djim, actuellement manager en Belgique.  » Le club mérite une sortie africaine sans cela la demission des instances de notre football et Ministère des Sports sera exigee! » , a-t-il martelé. Luciano a encouragé les fanatiques à se mobiliser à cet effet.

OLympique Real de Bangui est l’un des clubs phares de la RCA. Récemment, les supporters ont dénoncé l’absence des joueurs du Club Vert et Noir dans la dernière liste des présélectionnés qui devaient affronter la Guinée Equatoriale.

Fleury Agou

Afrobasket 2017: Troisième victoire du Maroc

Abderrahim Najah (Maroc)

Trois matches et trois victoires. Le Maroc a remporté cet après-midi sa rencontre contre l’Ouganda 79 – 70. Cette équipe composée pour la plupart de joueurs locaux continue de surprendre. Elle forme à mon avis la sélection la plus surprenante de cette compétition avec la RDC qui a s’est imposée sur le Nigeria (83 -77).

Les Lions de l’Atlas sont leaders du Groupe B. L’on connaîtra le vice-premier de cette poule ce soir au coup de sifflet final de la confrontation entre la République Centrafricaine et l’Angola.

Le second du Groupe B (RCA ou Angola) croisera le Sénégal en quart de finale à Tunis. Craignant de croiser l’Angola, tous le Sénégal est derrière les centrafricains. Un soutien de taille qui galvanisera les Fauves.

Fleury Agou

Centrafrique – Afrobasket : Max Kouguere sollicite le soutien du peuple

Max Kouguere, Capitaine des Fauves de Bas – Oubangui de Centrafrique

Ce soir, c’est pile ou face dans la confrontation capitale entre l’Angola et la République au titre de la dernière journée des matches de poule de l’Afrobasket 2017. Le perdant de la rencontre quittera la compétition.

 
A quelques heures de ce duel, de ce choc, de ce combat toujours alléchant entre l’Angola et la RCA, le capitaine des Fauves, l’artilleur du groupe a lancé un message demandant le soutien des fans.
 
Sur son mur Facebook, Max Kouguere a indiqué qu' » après la belle victoire d’hier contre l’Ouganda, on affronte aujourd’hui l’Angola dans un match décisif pour la qualification en huitième de finale de l’Afrobasket! On a besoin du soutien de tout le pays et de toute la diaspora derrière nous pour passer cet obstacle!!! »
 
En réponse, la communauté centrafricaine au Sénégal qui a aussi œuvré pour la victoire contre l’Ouganda a promis de mouiller le maillot et déploiera sa gorge pour la victoire suprême. Pareillement aussi pour les fans qui sont en RCA et éparpillés à travers le monde sera en esprit avec les Fauves pour arracher la victoire combien salutaire.
Abdoulaye Bron Bron Ndiaye, un sénégalais gestionnaire d’une page sportive, réaffirme que son pays sera avec les Fauves. «  La Centrafrique doit aller chercher la victoire c’est possible. Langola n fait plus peur on a vu contre l’Ouganda et l Maroc. Il faut jouer sans complexe et le public Sénégalais est là pour vous soutenir. Bonn chance pour la qualification », a-t-il déclaré.
 
Centrafrique: Yanga Oko, Kodro, Mènè Oko.
Fleury Agou

Afrobasket: Victoire historique du Maroc sur l’Angola

Le Maroc a créé hier la surprise au Stadium Marius Ndiaye de Dakar en gagnant l’Angola  60 à 53.
Les Lions de l’Atlas ont été mieux défensivement et très intelligent offensivement. A.Najah (18 points, 8 rebonds et 2 contres) et El Makssoud (09 rebonds) sont les artisans de cette victoire marocaine sur le vice-champion d’Afrique.
C’est pour la première fois depuis 37 ans que le Maroc remporte sur l’Angola 11e fois champion d’Afrique. Par ce succès, il rejoint la Tunisie en se qualifiant pour les quarts de finale.
Les marocains continuent de surprendre, car personne pensait à cet exploit. En dépit d’une mauvaise préparation, les Lions de l’Atlas forment un groupe solide bâti sur des joueurs locaux.
  Encore un alléchant Centrafrique – Angola:
Ce soir, au Stadium Marius Ndiaye de Dakar au compte de la dernière journée des matches de poule, la République Centrafricaine croisera l’Angola. Cette confrontation décisive, une finale avant la finale. Le vainqueur du match aura son billet pour Tunis (quart de finale).
Sur 9 confrontations avec la RCA, l’Angola est sorti vainqueur 8 fois selon les statistiques FIBA. Mais, la République Centrafricaine, dont les Fauves pourront briser cette longue domination, car l’Angola a confirmé sa fébrilité depuis le début de la compétition.
Fleury Agou