Centrafrique – Basket : « Les choses sérieuses commencent à partir du 29 janvier 2018 », dixit la Fédération de basket

Sélection Centrafricaine de Basket

Il y a quelques jours, sur sa Page Facebook, la Fédération Centrafricaine de Basket-Ball (FCBB). Cette annonce tant attendue était relative aux préparatifs des éliminatoires de la coupe du Monde Fiba 2019 en Chine.

Les présélectionnés locaux ont commencé les entraînements qui prendront fin le 10 Février 2018. Les meilleurs du groupe « seront retenus » pour la deuxième des préparations à Sousse (Tunisie) à partir du 11 février 2018. « Ils seront rejoints par tous les joueurs expatriés disponibles », a indiqué la Fédération.

Mais le point d’ombre de ce regroupement serait l’absence de certains joueurs expatriés (Europe, USA) à ce regroupement de Sousse. Car, la FCBB s’inquiète déjà et a souligné qu’« il se pose un problème de libération pour certains joueurs expatriés ».

Les objectifs de Maputo :

Maputo, la capitale mozambicaine sera l’hôte des équipes Éliminatoires du Groupe D pour la Coupe du Monde FIBA 2019 du 23 au 25 février 2018. Les Fauves de Bas-Oubangui seront en compétition avec les Sénégalais, les Ivoiriens et les Mozambicains. Les trois premiers de la Poule seront qualifiés pour la deuxième phase.

Ainsi, pour les responsables de la Fédération Centrafricaine de Basket-Ball, ces éliminatoires revêtent deux enjeux.

« Le bureau fédéral se bat pour d’une part, pour que la Centrafrique reste en 1ère division parmi les 16 premières Nations Africaines » a indiqué la FCBB. Le deuxième objectif est de profiter de cette compétition pour assoir de nouvelles bases interne qui permettront de remonter la pente, petit à petit, de façon durable, afin de rivaliser avec les meilleures équipes du continent » a souligné la Fédération tout en reconnaissant que le chemin sera lent « car on n’efface pas 31 années d’un seul coup de baguette magique mais, par le travail et avec le concours de tout le monde, nous y arriverons ».

Serge Kette, entraîneur de basket interpelle la Fédération :

Serge Ketté, Coach de basket.

Résident en France, l’ancien coach de Red-Stars qui continue d’apporter son expérience à des centrafricains et des français à dans une tribune interpeller les responsables du basket centrafricain. Comme nombreux fans du ballon orange, il souhaite que toutes les dispositions techniques et administratives soient prises pour la victoire.  » Nous espérons ne plus vous entendre dire si on avait un bon meneur remplaçant, on devait gagner ce match, ou si on avait au-moins des intérieurs rebondeurs de grandes tailles, on gagnait ce match », a-t-il prévenu.

Les interpellations de Serge Kette de Red- Star Ndongo Club ne s’adressent pas seulement à la FCBB mais aussi aux joueurs centrafricains :  » Au niveau des joueurs eux même, est ce que vous êtes maintenant conscients de vos résultats en équipe nationale depuis que vous y faites partie?  » Et encourage la Fédération à impliquer les anciens fauves vainqueurs de Coupe d’Afrique 1987 dans cette préparation.

En attendant, le peuple souhaite que la main soit mise à la pâte avec plus de management pour le développement du basket.

Fleury Agou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s