Centrafrique : Cinq personnes s’évadent des rangs de la LRA

4550543_3_89e4_des-membres-de-la-lra-a-la-frontiere-du_da9ebf37922235791c5e79cfd750a04bCinq personnes ont réussi à quitter les rangs de la LRA, la semaine dernière. Elles sont accueillies depuis deux jours par l’ONG américaine Invisible Children qui appuie les victimes de la LRA dans les régions.

Il y a parmi les cinq évadés, une congolaise de 17 ans, deux Centrafricains dont une fille et deux Ougandais qui sont des combattants de la LRA. Miler Mokpidie, responsable de programme à Invisible Children a indiqué que ces victimes sont sorties d’elles même suite aux messages lancés à travers les radios communautaires, «ces victimes ont réussi à s’échapper, selon leur propre témoignage, grâce aux messages que nous faisons passer sur les ondes », a-t-il précisé.

Les Ougandais, selon le chargé de programme de Invisible Children, sont gardés par les forces ougandaises présentes dans la ville pour la lutte contre la LRA « les deux Ougandais sont des combattants. Dans les principes, nous n’avons pas à garder les combattants. C’est pourquoi, ils sont avec les éléments de l’UPDF, l’armée de l’Ouganda qui est ici », a-t-il fait savoir avant de préciser que « dans un intervalle de 7 jours, ces deux devront être rapatriés en Ouganda entre temps, ils doivent donner les renseignements nécessaires aux forces impliquées dans la lutte ».

Invisible Children va organiser le rapatriement de deux congolais de la RDC et s’occuper de la réinsertion des Centrafricains. «Nous allons d’ici sept jours procéder au rapatriement des deux Congolais. Nous sommes déjà en contact avec leurs parents » a expliqué Miler Mokpidie qui a indiqué que les parents des deux Centrafricains ont aussi été identifiés « nous avons pu entrer en contact avec les familles des deux Centrafricains qui ont été enlevés à Bria et Ouadda. Les deux ont échangé avec leurs parents mais ils vont être admis dans le centre de réinsertion pour leur suivi qui va durer trois mois après, on verra s’ils sont aptes pour réintégrer la famille ou non » précise le chargé de programme.

Il ne nous a pas été permis d’échanger avec ces évadés que nous avons vus à la base de Invisible Children.
Depuis le début de l’année, 26 personnes ont réussi à s’évader des rangs de la LRA, cette rébellion ougandaise opérationnelle en Centrafrique depuis 2008.

La lutte armée menée contre ce mouvement rebelle par les forces ougandaises et centrafricaines sur conseil des Américains n’a pas donné des résultats escomptés. Depuis 2012, des actions de dissuasion sont menées par Invisible Children à travers les radios communautaires pour encourager les otages de la LRA à l’évasion.

Sylvestre Sokambi depuis Obo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s