Centrafrique: A propos du futur Premier Ministre

Faustin Archange Touadera

Faustin Archange Touadera

Comme je le dirai toujours, le prof. FAT, l’outsider des uns et le candidat surprise pour les autres n’est pas le suppléant de Mme Samba Panza.

A cet effet, il est impensable à mon avis personnel qu’il choisisse un candidat malheureux à la Présidentielle comme Premier Ministre.

Nous sommes là pour gouverner et démontrer au monde entier que le jeu est fini.
Monsieur le Président, les filles et fils du pays capables, expérimentés et sages sont nombreux: Ismaïla Nimaga, Jean Eudes Teya, Henri Marie Dondra, Michel Gbezzera Bria, Béatrice Epaye, etc.

Nous n’avons besoin ni d’un ange tombé du ciel ni d’un génie agitateur pour réussir.

La rupture commence par là.

La première erreur consistera à confier le gouvernement à l’un des 29 candidats malheureux. Par contre, celle et ceux qui le souhaitent, peuvent intégrer le gouvernement.

Souvenez-vous que feu J. Paul Ngoupandé, grand leader et feu Thimothée Malendoma, grand leader n’avaient pas facilité le travail aux Présidents en place alors que Faustin TOUADERA sorti de nulle part faisait la fierté de BOZ.

Le dernier en mémoire est le duo Djotodia-Tiangaye qui n’a rien produit de bon.

J’encourage le nouveau Chef de l’Etat à fouiller au lieu d’accepter des propositions qui nous maintiendraient dans le status quo.

Bienvenu Ali

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s