Centrafrique: Fair-play électoral du candidat S.Moussa-Kembe

Excellence Stanislas Moussa-Kembe

Excellence Stanislas Moussa-Kembe

Le candidat S.Moussa-Kembe félicite les deux vainqueurs du premier tour.

         Selon les résultats provisoires du premier tour des élections du 30 décembre 2015, Anicet G.Dologuele (23,78%) et Faustin A.Touadera (19,42%) sont vainqueurs. Le candidat S.Moussa-Kembe qui a recueilli 0,17% de voix a salué la victoire de ses concurrents dans un communiqué publié sur son mur Facebook. Par cette démarche, il se désolidarise des contestataires du résultat électoral et accepte le verdict des urnes. Attitude digne d’un homme d’Etat, estime des électeurs.

Voici la teneur de sa déclaration.

 Toutes mes félicitations aux finalistes du premier tour
des élections présidentielles du 30 décembre 2015. Et tous mes vœux 2016 aux centrafricains, 
amis et partenaires de la RCA.

Après la publication officielle des résultats définitifs des élections couplées du 30 décembre 2015, deux finalistes ont enregistré les meilleurs scores leur ouvrant la voie du deuxième tour.
Je présente aux candidats admis au second tour, respectivement les Premiers Ministres, Anicet Georges DOLOGUÉLÉ et Faustin Archange TOUADÉRA mes vives félicitations et mes encouragements à porter dans l’unité, le courage et la détermination patriotique, toutes les attentes et aspirations de la Nation.

J’en profite pour inviter tous les candidats à conserver précieusement le sens de la fraternité, des valeurs républicaines de service désintéressé et d’unité dont notre pays a besoin, pour réussir le processus électoral de la dernière chance, afin de tourner la page de trois années de souffrances endurées par le peuple Centrafricain meurtri.

Je remercie toutes celles et ceux qui m’ont fait confiance en portant leurs voix sur mon nom, même si mon retour au pays et mon entrée en campagne s’est faite dans la dernière semaine du dépôt des candidatures. Je voudrais leur dire que je n’ai pas trahi l’idéal républicain que j’ai toujours défendu et servi dans notre pays. Ce que je continuerai de faire pour que l’Etat effondré renaisse, que l’économie détruite soit relancée, que la jeunesse et les femmes soient pleinement associés à l’effort de relèvement, sans oublier la réconciliation véritable et la cohésion nationale ainsi que la nécessité de rendre enfin justice à toutes nos populations des villages et des villes qui ont tout perdu : leurs enfants, leurs parents, amis et proches, leurs maisons, leurs entreprises, leurs bétails, leurs récoltes….

Que cette année 2016 soit l’année de la Renaissance Centrafricaine et qu’un nouveau pays émerge pour redonner Espoir à tout un peuple debout et courageux qui aspire à la sécurité, à la paix, à l’éducation, à la santé, au développement, à la réconciliation, à la justice et à la démocratie.

Bonne et heureuse année 2016 remplie de promesses à tous les Centrafricains, à tous les amis et partenaires de la République Centrafricaine.

 Stanislas Moussa-Kembe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s