Centrafrique – septembre noir : Lourd bilan pour les enfants et ONG

RCA 21Le regain de violence dans la capitale centrafricaine a été catastrophique pour des ONG humanitaires et les enfants ont aussi payé un lourd tribut à ces violences.

Du 27 septembre au 1e octobre, les jours comme les nuits étaient lourds à Bangui. Le mois a été un calvaire pour les centrafricains. Durant cinq jours, les anti-Balaka et le groupe armé retranché au Km 5 se sont livrés une bataille et d’un autre côté, les Casques Bleus et les Sangaris ont déployé les moyens lourds pour sauter les multiples barricades érigées sur les artères de Bangui par des milices qui ne s’avouait pas vaincues.
Le blog tribune de femme rapporte les estimations de cluster CCCM qui signalent que 42.000 personnes se sont déplacées. 11 enfants ont été tués dont 10 garçons et 1 fille âgés de 6 mois à 17 ans dont un enfant combattant. 19 autres enfants ont été blessés (8 garçons et 4 filles) de 10 à 17 ans.
Il rappelle que l’école Kina a fermé sa porte à cause des affrontements armés. Par ailleurs, les locaux d’ONG humanitaires ont été vandalisés : WAR Child, CARITAS national, OIM, Cordaid, Mercy Corp, Croix Rouge Française et de PU-AMI ont été pillées et saccagées. Les résidences des staffs internationaux des Nations Unies ont été visitées par les pilleurs, lit-on sur le blog qui nous signale que « les quartiers qui ont été les plus affectés sont entre autres : SICA 1, SICA 2, 36 villas et Église Bataillon ; – Sept guest-houses ainsi que des bureaux INGO (Save the Children, ACTED, Invisible children, Action contre la faim, CICR) ont fait l’objet d’exactions de la part de groupes armés. »

125 staffs internationaux des Nations Unies et 67 autres des INGOs ont été transférés au HQ de la MINUSCA par UNDSS à leurs demandes, tandis que « 22 staffs internationaux de l’ONU et 56 des INGOs ont été déplacés vers l’hôtel Ledger », a noté Bassératou Kindo.
Pourquoi des enfants paient-ils le prix de ce conflit qu’ils n’ont pas voulu. Le sang des vies fauchées innocemment interpellera les instigateurs de la crise centrafricaine.

Aux pouvoiristes, chefs de guerre, entrepreneurs politiques, jeunes, voici une composition musicale qui vous donnera certainement la chaire de poule si vous êtes patriotes et épris de paix https://www.youtube.com/watch?v=i2-LVNqWqrA.

Fleury Venance Agou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s