Centrafrique: Accalmie relative à Bangui

La capitale centrafricaine connait un calme relatif après les douloureuses journées de violences meurtrières et de vandalisme.

CROISEMENT SIOTE 1Une nuit sans coup de Kalach à Bangui et « la tension a encore baissé d’un cran ce matin à Bangui. Prèsqu’aucune barricade n’est visible sur les grandes avenues et artères de la capitale », rapporte Hippolyte Donossio. « Les forces internationales intensifient les patrouilles. Au centre ville,quelques petits commerces sont ouverts », note l’ancien correspondant de RFI à Bangui  » Par ailleurs des tirs sporadiques continuent de se faire entendre dans la ville. Un conseil : Soyez prudent dans vos mouvements et ne sortez que pour des urgences note, conseille-t-il. Cette fragile tranquillité se vérifie par images ces images de Chris Can. La radio Ndecke Luka souligne que dans des secteurs de Bangui, le transport (bus et taxi) a repris et au centre ville des boutiques sont ouvertes.

BANGUI 9Cette crise a été aussi une occasion rêvée des prisonniers du bagne de Ngaragba qui ont pris la poudre d’escampette et cela inquiète les autorités. Après un tour à la Maison d’Arrêt de Ngaragba par le Ministre de la justice, Aristide Sokambi où plus de 600 prisonniers se sont évadés, le chef du Département a demandé aux détenus de « regagner le pénitencier sous peine d’autres sanctions ».

La Présidente C.Samba-Panza promet des mesures :

Retourner en cascade à Bangui, la Cheffe de la Transition s’est adressée hier au peuple dans un discours. Mama Cathy a promis des mesures d’apaisement, le  » désarmement sans discrimination des milices armées, à la protection des populations civiles et l’usage de la force en cas de résistance », avant d’évoquer un  » complot contre la paix, l’unité et la démocratie » dont les auteurs seront révélés par la justice. Elle a présenté ses admirations à la population, le gouvernement et les forces internationales pour leur retenue. Un deuil sera décrété, a affirmé la Présidente.
C’est dans ce climat de retour au calme que le Conseil National de la Transition est en session extraordinaire ce jour.

BANGUI 17La capitale de Centrafrique retrouve un calme, pleure ses morts et panse ses plaies, alors que les ennemis de la paix, ces oiseaux lugubres et faucons tapis dans le noir se régalent du sang des innocents.

En attendant le bilan des jours de violence, RJDH reprend les chiffres de OCHA : « 42.000 nouveaux déplacés suites aux affrontements à Bangui total déplaces plus de 69.000 dans 32 sites ». On signale déjà la pénurie de sérums dans certains centres de soins.

Fleury Venance Agou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s