Football-RCA 02 – RDC 00 : Centrafriqu’un, à cœur vaillant, rien d’impossible

47 Dimanche 06 septembre 2015, les nouvelles ne sont pas bonnes en Centrafrique car des hommes armés écument des villes de l’arrière pays. En dépit de cette psychose et la forte pluie qui s’est abattue sur Bangui, la passion du sport n’a pas désertée les centrafricains. Femmes, hommes et enfants étaient cet après midi derrière l’équipe nationale : les Fauves de Bas-Oubangui.

Pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Léopards de la R.D.C étaient en confrontation avec les Fauves de Bas-Oubangui au complexe B.Boganda, une tanière acquise aux félins de Bangui. Dans ce match contre un Congo Démocratique (3e de la CAN 2015) favoris, l’adversaire centrafricain a déjoué tous les pronostics en s’imposant deux buts à zéro (02-00). Les crocs des Fauves de Bas-Oubangui ont été plus aiguisés et tranchants que ceux des Léopards.
Portée par un public qui a renoué avec la compétition internationale à domicile après deux ans de délocalisation des matches pour insécurité, l’équipe nationale a été sensationnelle. V.Mabidé a ouvert la marque sur pénalty à la 23e minute de jeu et J.Gourier a enfoncé le clou par un deuxième but centrafricain (34e mn). Surprise et consternation congolaise!  » Cette défaite du 3e de la dernière Coupe d’Afrique des Nations est une surprise « , souligne icibrazza.com qui note qu’elle (défaite)  » aurait être encore plus impressionnante sans un Parfait Mandanda en forme. Le gardien du Sporting Charleroi a brillé mais ses coéquipiers sont passés à côté, tout simplement. » Surprenants et incisifs les Fauves qui ont remué le couteau dans la plaie congolaise.RDC
Dans cette confrontation RD.Congo-Centrafrique, où le mot d’ordre était « victoire », spectateurs et Fauves de Bas-Oubangui ont été les artisans de cet exploit plein d’espérance. Espérance de vivre ensemble : Centrafriqu’un qui dément les centropessimistes. Les joueurs ont brillé dans la cohésion, chacun mouillait le maillot pour son coéquipier et les supporters dans sa mission royale apportaient un baume rafraîchissant aux Bamaras. Au finish, grâce aux efforts combinés des uns et des autres, le grand Léopard a été terrassé pour la gloire de la RCA. Voilà l’image que nous voulons du Centrafrique : la synergie et la cohabitation au service du développement.
L’exemple de cette solidarité a été aussi le message de félicitation que Max Kouguere , Capitaine des Fauves de Basketball a adressé aux footballeurs. « Bravo aux frères Fauves pour leur résultat, y’a que le sport qui emmène la joie dans le cœur de Centrafrique. Merci pour la joie que vous avez mis dans le cœur de tout les centrafricains »,a publié M.Kouguere sur son mur Facebook.

Impossible n’est pas Centrafricain :
Récemment, nous avons publié un article titré : « Impossible ne devra pas être Centrafricain » dans lequel le caractère précieux d’un succès sur la RD.Congo a été évoqué, rappelé les faits d’armes des Fauves et leur héroïsme. Une fois encore, impossible n’est pas centrafricain. Cette victoire relance les Bamaras de plein pied dans la course qualificative pour la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon. L’Angola tenu en échec (1-1) par les Malgaches est leader du Groupe et croisera les Léopards en mars 2016, tandis que le Centrafrique 2e ex aequo (RDC 3 points -2, RCA 3 points -2) rencontrera Madagascar.
Cet après-midi restera dans les annales du foot centrafricain, l’équipe nationale a donné sourire au peuple, les pleurs et amertume ont cédé à la joie, les tirs d’armes ont cédé aux klaxons et casseroles,… Bravo aux Fauves de Bas-Oubangui et du courage aux Léopards.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s