En Centrafrique, une présidentielle indispensable à la paix

ob_c90aeb_paix-centrafriqueEn Centrafrique, le pays prépare la prochaine élection présidentielle, fixée le 18 octobre prochain. Le recensement électoral est en cours en province. Il a commencé le 26 juillet et est censé duré un mois, et pourrait sans doute être prolongé. Les élus locaux et nationaux sont chargés de sensibiliser les habitants à l’inscription électorale pour pouvoir voter. Dans la capitale, le recensement a déja eu lieu, du 29 juin au 27 juillet dernier, sans obtenir le succès escompté.

Aujourd’hui un dizième de la population centrafricaine vit en exil. 460 000 Centrafricains sont ainsi réfugiés dans les pays voisins, le Cameroun, le Tchad ou en République démocratique du Congo. 190.000 d’entre eux sont éligibles. La Cour constitutionnelle du pays estime qu’ils devraient pouvoir s’inscrire sur les listes électorales et voter, contrairement à un avis formulé précédemment par le Parlement..Pour lire la totalité de l’article, cliquer sur ce lien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s