Afrobasket 2015: La Centrafrique manquerait de moyens pour atteindre ses ambitions

Le Cotch A.Goporo et les joueurs Crédit Photo:C.Ngario

Le Coach A.Goporo et les joueurs Crédit Photo: C.Ngario

A moins d’un mois de l’Afrobasket 2015 prévue en Tunisie du 19 au 30 Août, la République Centrafricaine qui poursuit sa préparation à Gravelines, vient de déclarer forfait au Tournoi Amical International de Paris, qui devrait regrouper quatre équipes du continent à savoir la Cote d’Ivoire, le Nigéria et le Sénégal. Ce tournoi amical qui aura lieu du 21 au 26 juillet prochain à Issy les Moulineaux devrait permettre au coaching staff de tester le niveau actuel de l’équipe, en particulier celui du secteur intérieur composé pour la plupart de joueurs inexpérimentés.

Interrogés par notre rédaction, tous les joueurs Centrafricains présents à Gravelines sont unanimes concernant leur objectif commun, celui d’accéder au dernier carré africain après 28 ans d’absence, mais ont-ils réellement les moyens de leurs ambitions? Logés dans le groupe A aux cotés de deux poids lourds africains à savoir la Tunisie (pays hôte) et le Nigéria, sans oublier l’Ouganda qui vendra sans doute chèrement sa peau, les Fauves devront mieux se préparer afin d’éviter la désillusion en terre Tunisienne. Treizième de la précédente édition à Abidjan, la Centrafrique a l’obligation de renouer avec son passé glorieux, celui des années 70, 80 et 90, où le pays faisait partie des géants d’Afrique. Depuis, les doubles champions d’Afrique n’ont pas connu le dernier carré, éliminés souvent au stade des quarts de finale, mais cet été avec la nomination du coach de Florida Air Academy, Aubin Thierry Goporo à la tête de l’équipe nationale Centrafricaine ainsi que celle du technicien français, José Ruiz, au poste du General Manager, l’espoir renaît peu à peu dans le camp des « Bamaras », pas encore prêts à 100%.

Une préparation sans matchs amicaux?
Programmé pour participer au tournoi amical de Paris dans le cadre sa préparation à l’Afrobasket 2015, la Centrafrique a finalement décliné l’invitation des organisateurs pour faute de moyens financiers. Le coût de ce tournoi équivaut à 10 000 euros toutes charges comprises, et la Fédération Centrafricaine de Basketball qui dispose actuellement d’une enveloppe de 35 millions de FCFA, remis il y’a deux semaines par son excellence Madame la Présidente Catherine Samba-Panza, ne peut malheureusement pas y faire face. Selon nos investigations, l’enveloppe des 35 millions de FCFA devrait servir à la Fédération de payer les billets des deux joueurs venant des USA à savoir Glenn Feidanga et Romain Sato, sans oublier le coach Aubin Goporo.

Pour lire la totalité de l’article cliquez ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s