Centrafrique: La jeunesse du IVème arrondissement s’engage pour la restauration de la sécurité et de la paix dans le secteur

LA PAIXDonner une image positive à  leur arrondissement, instaurer  le calme, la paix et la sécurité, favoriser l’épanouissement des jeunes, afin de leur permettre d’avoir  une place dans la société actuelle,  tels sont les  soucis des jeunes qui habitent le 4ème  arrondissement, que le RJDH a rencontrés ce matin.  Selon leurs propos, des séries de  campagne de sensibilisation  sont  organisées actuellement  auprès de la population et les auteurs des exactions,  qui agissent sous le nom de la jeunesse dudit arrondissement.   Ils demandent pour cela l’appui du gouvernement et des partenaires  au développement.

«La jeunesse  a  une grande responsabilité, dans la crise qui a secoué  le pays. Et c’est pour c’est raison que nous, jeune du 4ème arrondissement, avons décidé de ramener le calme  dans notre secteur. Pour ce faire, nous avons mis en place une équipe d’auto défense, afin de lutter contre les auteurs des exactions, qui utilisent le nom de la jeunesse du 4ème, pour leur forfait», a relève Didier Boïfini.

Alain Ndana, l’un des habitants de cette localité, a précisé quant à lui que  « les jeunes du 4ème arrondissement sont souvent  discriminés ou encore marginalisés. Surtout  lorsqu’il s’agit  d’embaucher les jeunes. Les employeurs pensent que ces jeunes ont la moralité douteuse. Et cela joue énormément sur nous. Car la majorité, est  sans  emploi.   Voilà l’une des raisons qui nous pousse  aujourd’hui, à faire des sensibilisations auprès de nos frères jeunes, afin  de  montrer à tous que les jeunes du 4ème  peuvent mieux faire ».

Crespin Kpangba président de la jeunesse du 4ème arrondissement, revient sur la campagne de sensibilisation de paix et cohésion sociale qu’ils organisent dans le secteur actuellement.

«  Nous avons organisé cette campagne de sensibilisation pour amener les jeunes à la prise de conscience. Car l’avenir de ce pays, dépendra de nous jeune. Et c’est souvent nous qui sommes à l’origine des violences, des divisions, des tueries et bien d’autres choses encore. Cette sensibilisation a commencé à Boy-rabe. La semaine dernière  nous étions au   quartier  Cité jean 23, et nous allons poursuivre la semaine prochaine à Gobongo », a-t-il fait savoir.

Ils demandent au gouvernement et aux partenaires au développement de les appuyer dans cette compagne de sensibilisation et  de donner du travail aux jeunes  qui sont dans leur localité.

Le 4ème arrondissement est l’un des arrondissements  les plus craints en matière d’insécurité

http://www.rjdh-rca.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s