RDC : L’ONU pour la relance de la coopération avec l’armée contre F.D.L.R

En froid avec Kinshasa, les Nations unies souhaitent relancer la coopération « le plus vite possible » avec l’armée afin de neutraliser les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) actifs dans l’est de la RDC.

De retour d’une mission de deux jours à Nyanzala au Nord-Kivu, le chef de la Mission des Nations unies en RDC, Martin Kobler, a déclaré mercredi que la collaboration avec l’armée congolaise doit reprendre rapidement afin de combattre les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Dans certains territoires, des combattants « se sont mêlés à la population » locale, a-t-il noté. « Je suis rentré à Kinshasa avec la ferme impression qu’il faut reprendre les opérations, le soutien pour les FARDC le plus vite possible parce qu’on a une certaine faiblesse dans les opérations et c’est l’unité qui fait la force », a-t-il insisté.

Deux généraux au coeur des tensions

Cette déclaration survient dans un contexte de haute tension entre le gouvernement congolais et l’ONU. En février dernier, la Monusco avait annoncé « une pause » dans son soutien à l’armée en vue d’une offensive contre les FDLR. La cause : un désaccord sur la nomination de deux généraux controversés appelés à diriger les opérations, Bruno Mandevu et Sikabwe Fall. L’ONU les accuse d’avoir un passé chargé en termes de violations des droits de l’homme.  Après un ultimatum des Nations unies, Kinshasa a renoncé à suspendre les deux hommes.

>> Lire :  RDC – R. Tshibanda: « La Monusco a décidé de ne pas lutter contre les FDLR pour les raisons fallacieuses »

Le 11 mars dernier, Martin Kobler a reconnu que les relations entre l’ONU et le gouvernement congolais traversaient « une mauvaise passe ». Des sources diplomatiques parlaient même d’une rupture totale de la coopération entre l’armée et les Casques bleus.

La semaine dernière, l’ONU a par ailleurs annoncé la reconduction du mandat de la Monusco pour un an avec des effectifs réduits de 10%, soit 2000 soldats.

Jeuneafrique.com 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s