Afrique : L’OTAN doit parfaire son chantier libyen

forum-paixLe Forum International sur la Paix et la Sécurité tenu du 15 au 16 décembre au Sénégal a eu son mérite. Dakar a été une tribune de Chefs d’Etat Africains pour exiger en présence du Ministre français de la Défense que l’OTAN parachève son chantier libyen.

        A l’ouverture de la rencontre le Président I. Boubakar Keita du Mali a encore une fois félicité la France qui est venue à la rescousse de son pays, un sauvetage précaire, car la paix est subordonnée à la stabilité de la Libye, note-il en ces termes:  » Tant que le problème sud-libyen ne sera pas résolu, nous n’aurons pas la paix.  »

Le Sénégalais Macky Sall a vu dans l’action occidentale en Tripoli une œuvre incomplète, jugeant que la Libye post-Kadhafi est catastrophique, encourageant ces derniers à parfaire leur travail.  » Malheureusement, la Libye est un travail inachevé, a-t-il déclaré avant d’ajouter qu’ »Il faut que ceux qui l’ont entamé puissent nous aider à le terminer« .

Diagnostic de Deby

Le Président tchadien partageant l’avis de ses homologues ne voit une solution africaine à la crise.  » En Libye, la solution n’est pas entre nos mains, mais entre celles de l’Otan, qui doit détruire les terroristes comme elle a détruit Kadhafi « , a-t-il dit dans un discours à l’allure d’un réquisitoire. « Il fallait accompagner la Libye après la chute de Mouammar Kadhafi. La situation actuelle en est la conséquence. La Libye était du temps de Kadhafi le pays le plus armé d’Afrique. Ces armes sont aujourd’hui disséminées partout« , considère-t-il. Le principal allié des français dans la région dédouane l’Afrique pour son immobilisme sur la crise libyenne. « La solution n’est pas entre nos mains, elle est entre les mains de l’Otan qui a créé le désordre et n’a qu’à ramener l’ordre. Les Nations unies qui ont donné le quitus (Résolution 1973) sont responsables aussi » poursuivant qu’ »aucune armée africaine ne peut attaquer la Libye. L’Otan en a les moyens. Elle doit y aller, c’est sa responsabilité. C’est à nos amis occidentaux de trouver une solution pour la Libye et le peuple libyen. Nous pourrons ensuite les accompagner« , conclut. Et à Jean-Yves Le Drian de répondre prestement:  » oui, la question libyenne est devant nous, il est nécessaire que la communauté internationale s’en saisisse« .

Cette vue des trois Chefs d’Etat n’est pas partagée par grigrinews.com. Appeler à bombarder la Libye,  » cela en dit long sur les incapacités à gérer leurs gouvernances locales, qui elles mêmes sont gérées. Merci bel exemple de souveraineté africaine…C’est cela l’émergence africaine pour le Mali, le Tchad et le Sénégal, assistanat, toujours assistanat » ! Déplore le quotidien.

Deby n’est pas à sa première déclaration et beaucoup jugent qu’il a saisi l’opportunité pour rappeler aux occidentaux que « l’histoire lui a donné raison », tout comme des spécialistes de la région qui ont critiqué l’intervention de l’OTAN à l’instar de Patrick Haimzadeh.

Zoyosozo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s