MONDIAL 2014: LA FEDERATION IVOIRIENNE ET SABRI LAMOUCHI N’EMETTENT PAS LE MEME SON

Le pénalty sifflé par l’arbitre mardi soir a éliminé les Eléphants. La Fédération ivoirienne et Lamouchi, deux voix discordantes sur les causes de cette élimination.

COTE D'IVOIRE

Joueur ivoirien écroulé après la défaite. Photo AbidjanNet

 L’effort ivoirien était moindre devant une équipe grecque déterminée et soudée jusqu’à la fin de la rencontre au Castelão de Fortaleza hier mardi. Les grecs ont démontré leur supériorité par l’ouverture du score à la 42e minute par Samaris suite à une bavure de Tioté. Il a fallu attendre la 74e minute pour que Bony égalise grâce à un ballon bien servi par Gervinho. Ce but a galvanisé le public de Castelão de Fortaleza et toute l’Afrique qui voient une équipe du continent en huitième de finale.

         Après la sortie de D. Drogba et Gervinho par le coach Lamouchi, le mur orange s’est lézardé offrant des opportunités aux grecs de dominer. La pression a payé dans les dernières secondes du match, l’arbitre équatorien a sifflé un pénalty sur une présumée faute de Sio sur Samaras. Pénalty transformé par l’attaquant grec.

Battus, Yaya Touré et ses compatriotes sont éliminés de la Coupe du Monde et cela a relancé le débat sur l’arbitrage de l’équatorien Carlos Vera. Tous reconnaissent que les ivoiriens ont fait piètre figure durant les 90 minutes, mais l’arbitre a contribué à leur élimination pensent certains. Chacun peut en juger sur les images ralenties de la rencontre. Au nombre des fans africains, figure la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). “ La Côte   d’Ivoire est éliminée par l’arbitrage ! Vraiment honteux”, lit-on sur la page Facebook de la FIF.

Lamouchi jette la pierre dans la marre et rend son tablier 

L’opinion de la FIF est balayée par l’entraineur des Eléphants qui rend honneur aux grecs. « Le scénario est cruel mais les Grecs n’ont pas volé leur victoire. A une minute près on faisait l’exploit mais ce sont les petits détails du haut niveau. Ca me laisse beaucoup de déception et de frustration », a noté Sabri Lamouchi. La grande surprise est aussi venue de sa démission quelques minutes après l’élimination de son équipe. « Mon histoire avec la Côte d’Ivoire s’arrête », a déclaré mardi le sélectionneur français de la Côte d’Ivoire. « Mon contrat se terminait à cette Coupe du monde et il n’y aura pas de suite, vous comprenez bien pourquoi. C’est logique, alors qu’on n’a pas réussi à la Coupe d’Afrique et pas réussi à la Coupe du monde, conclu l’entraineur français des Eléphants avant de justifier les sorties de Gervinho. « Je fais entrer Wilfried parce qu’on est mené. Ensuite, on s’est créé un peu plus d’occasions. Après ce but, un nul nous suffisait. Et connaissant le résultat de l’autre match, il ne fallait surtout pas prendre de deuxième but. Voilà pourquoi je fais ce changement avec Gervinho. Mais à la fin, on avait de plus en plus de mal à défendre. »

Sur le continent, beaucoup estiment que la qualification des Eléphants a été usurpée. L’on se souviendra de l’élimination du Cameroun en 1990 par l’Angleterre.

Fleury Venance Agou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s