LA CRIMEE INDEPENDANTE

4381019_3_45ae_un-militant-prorusse-porte-un-drapeau-de-la_6e271feb18010b47baebfc78f1aeee9d

Militant prorusse portant un drapeau de la Crimée.

La Crimée a décidé de se séparer de l’Ukraine.

Après des atermoiements et les menaces militaires entre Ukrainiens et Russes, le Parlement de Crimée a voté l’indépendance de la péninsule mardi 11 mars 2014. Des 81 Députés, 78 sont favorables à l’indépendance de la péninsule. Le document ratifié par les députés facilitera les formalités juridiques de rattachement de la péninsule à la Russie, ainsi que l’organisation du référendum républicain du 16 mars sur le statut de la Crimée.

« Si la décision de rallier la Russie est soutenue par les habitants de la Crimée lors du référendum, la péninsule sera proclamée Etat indépendant et souverain. Ensuite la République de Crimée demandera à la Russie son intégration en tant qu’entité de la Fédération de Russie », publie La Voix de la Russie. En réaction à cette déclaration, Kiev donne un jour aux sécessionnistes de rapporter le référendum. Leur obtempération vaudra la dissolution du Parlement.

Dimanche, Vladimir Poutine soutenait l’indépendance de la Crimée.  En communication téléphonique avec la Chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron, le maître du Kremlin a insisté sur le fait que les mesures prises par les autorités de Crimée respectaient le droit international, malgré les critiques des Américains et des Européens qui qualifient d’« illégale » l’initiative du Parlement local d’organiser le 16 mars un référendum pour le rattachement de la péninsule à la Russie.

Réaction internationale

La crise ukrainienne rappelle la Guerre froide. Depuis l’éclatement de la crise, l’occident a pris des mesures économiques contre la Russie qui tient à garder la Crimée dans son giron géostratégique. L’OTAN a décidé de surveiller les frontières ukrainiennes avec ses avions. Cette déclaration d’indépendance de la Crimée laisse perplexe l’Union Européenne et les alliés de l’Ukraine.

Le statut de la Crimée

La Crimée est cette péninsule du sud du pays qui s’avance dans la mer Noire et n’est séparée que de quelques kilomètres de la Russie. Devenue russe à la fin du XVIIe siècle, elle a toujours bénéficié d’un statut à part et d’une certaine autonomie, que ce soit par rapport au pouvoir tsariste, communiste puis du gouvernement central de Kiev.

La péninsule a d’ailleurs toujours été plus proche de Moscou que de Kiev, et ce n’est qu’en 1954, sur une décision de Nikita Khrouchtchev, qu’elle est détachée de la République de Russie pour s’intégrer à l’Ukraine soviétique.

Contrairement aux autres, la Crimée jouit de nombreuses libertés constitutionnelles et d’une indépendance dans la gestion de ses affaires internes. Parmi ces libertés, l’on retrouve notamment la faculté pour Simferopol, capitale de la péninsule, d’organiser un référendum sur le maintien de la République dans le giron ukrainien, son indépendance ou sa volonté de rejoindre un autre Etat.

Plus que leur appartenance à l’Ukraine, c’est cette autonomie que la population de Crimée (constituée à 80 % de russophones, à 60 % d’habitants d’origine russe et à 10 % de Tatars –  population d’origine turque vivant à l’origine dans la péninsule de Crimée dans l’actuelle Ukraine –, pour seulement 30 % d’Ukrainiens) chérie et qu’elle souhaite utiliser afin de laisser s’exprimer le peuple par référendum sur son souhait de rejoindre la Fédération de Russie. Pour une partie de la population, un retour de la Crimée à la Russie ne serait d’ailleurs qu’un retour à la normalité.

Fleury Venance AGOU

Etudiant Master Journalisme, Tous Médias.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s